Jump! Damien Groleau

damien groleau

Damien Groleau est pianiste, flûtiste et compositeur français, né en 1983 à Besançon. Dès l'enfance il débute avec le piano en apprenant le vocabulaire du jazz, suivant en parallèle un cursus de musique classique au conservatoire de Besançon, et avec en professeurs particulier IIgor Blagodatov et Charles Krug pour le piano classique.

À l'âge de 16 ans (en 1999), c'est avec le trio Sunjazz qu'il gagne le concours national des Jeunesses musicales de France, et le concours Jeunes Talents de L'Illiade à Strasbourg. S'en suivent de nombreux concerts dans la région Franche-Comté et à Paris. Il intégrera Huracan, groupe de salsa bisontin, avec lequel plus de 60 concerts à travers l'Est de la France furent donnés, sans compter les nombreuses collaborations musicales au cours de son adolescence, avec lesquelles l'amour du métier de musicien continuera à grandir.

À l'âge de 16 ans, c'est la flûte traversière qu'il commence à étudier avec entre autres les saxophonistes et muti-instrumentistes Stéphane Guillaume, André Villéger, et avec le grand flûtiste cubain Orlando Maraca Valle pendant 3 années durant.

En 2002, admis à l'école internationale de jazz Didier Lockwood de Paris, il suivra 2 années de formations très profitables, au cours desquels de nombreux musiciens, tels que Daniel Goyone, Emmanuel Bex, Antoine Hervé, Jean Gobinet, et tant d'autres, lui enseigneront les différentes techniques d'arrangement, de jeu, et l'art d'improviser en toutes circonstances.

En 2005 et durant 3 années, c'est avec le grand pianiste, improvisateur et compositeur, François Couturier qu'il approfondira son jeu. C'est la scène qui est au centre de sa carrière de musicien, du tango avec « Tango Nueve », de la musique cubaine avec le groupe « El Cartel », également avec le groupe suisse la « Tremenda Sonora », de la musique brésilienne avec la guitariste et chanteuse Véronique Vérioca Lherm, du piano solo, l'enregistrement de la B.O du film « Saint-Jacques... La Mecque » de Coline Serreau en 2004, du hip hop avec « Classic Live » à Besançon ou encore Kontratak Jazz Remix, de la musique classique, en travaillant et jouant des œuvres de Frédéric Chopin, Johannes Brahms, Gabriel Fauré, Charles Gounod, J.S Bach, Sigismond Thalberg, Franz Liszt, Camille Saint Saëns, avec différents ensembles, ou encore de multiples collaborations avec des musiciens Camerounais comme le batteur percussionniste Guy Nwogang, la chanteuse Valérie Ekoumé (musiciens de Manu Dibango), le saxophoniste Kayou et le percussioniste et chanteur Manu Wandji. Il y a aussi quelques incursions dans le théâtre avec la « Traversée du siècle», spectacle écrit et produit par la compagnie Keishad.

En avril 2013, il assiste le Oudiste tunisien Anouar Brahem dans l'écriture de son dernier album, « Souvenance » enregistré par le label allemand ECM.

À l'âge de 27 ans, Damien Groleau enregistre un disque de piano solo, Pawana inspiré d'un roman de J.M.G Leclézio, une heure de musique originale, objet d'une critique entres autres dans le bi-mensuel Jazzman, et diffusé sur France Musique (« Le Premier CD » Gaëlle Le Gallic).

4 ans plus tard, il enregsitre « Jump », un nouveau disque de compositions, cette fois ci en trio avec le contrebassiste Sylvain Dubrez et le batteur Nicolas Grupp, produit par le Mur du songe.

Ce parcours éclectique ne cesse de s'enrichir, entraînant ce musicien amoureux de la vie dans de multiples expériences humaines et musicales, en France, aux Antilles, à Singapour, aux États-Unis...

Écoutez et voyez !