Trilogues Facebook Twitter Instagram YouTube

damien groleau

Damien Groleau biographie
Damien Groleau est pianiste, flûtiste, et compositeur français, né en 1983. Familier, dès la petite enfance, du clavier et de l’improvisation, il a étudié, parallèlement au piano improvisé, le piano classique avec Igor Blagodatov à Besançon. Il gagne à 16 ans le concours national des Jeunesses musicales de France, ainsi que le concours Jeunes Talents de L'Illiade à Strasbourg, avec son premier trio de compositions et improvisations « Sunjazz ». Sa carrière sur scène commence à l’adolescence avec de nombreux engagements dans des groupes de jazz et de musiques cubaines en France et en Suisse (Festival d’Audincourt, Montreux Jazz festival).
Après deux années de formation à Paris à l’école Didier Lockwood en 2002-2003, il parfait sa formation de pianiste improvisateur et compositeur avec François Couturier au conservatoire de Montbéliard.
Damien Groleau a également étudié la flûte traversière avec le grand flûtiste cubain Orlando Maraca Valle à Paris et avec le flûtiste brésilien de choro Antonio Rocha à Rio de Janeiro. En complément de sa carrière naissante de pianiste, il mène une activité sur scène de flûtiste de choro - musique populaire du Brésil (avec Zé Barbeiro, Verioca), de musique cubaine (avec Matanzas, El Cartel) mais aussi de musique des Antilles et de La Réunion (Mala’ka, René & Marco Lacaille).
Depuis 2004, Damien Groleau exerce sa profession de musicien de scène et de studio, traçant un sillon fait de projets artistiques très personnels, de rencontres et de partages fructueux. Il a fait paraître six albums de compositions à son nom, et quinze en tant que sideman. Il se prête aussi, en tant que pianiste interprète, flûtiste et compositeur, à différentes collaborations pour le théâtre (Cie Bacchus, Cie Keishad), des spectacles de danse à l’international (Difékako), le cinéma (avec Coline Serreau et Charles Gassot), ou encore pour des documentaires (productions de France 3 national et de la chaîne LCP).
Les collaborations musicales l’ont aussi conduit outre-mer : au Brésil (Naomi Kumamoto, Zé Barbeiro), au Maghreb, (en Tunisie pour seconder Amour Brahem à l’écriture de «Souvenance », paru chez ECM en 2017, pour l’ouverture du festival de Carthage avec Difé Kako, ou encore à l’Institut français d’Alger pour plusieurs concerts de jazz), aux Etats Unis (où, en qualité de correspondant musique entre Charlottesville et Besançon, villes jumelées, il est invité pour des concerts et master classes avec Royce Campbell et John D’Earth à Washington et l’université de Charlottesville ). Il a également accompagné des projets en Asie (Singapour, Indonésie, Chine), comme la tournée avec l’orchestre symphonique Victor Hugo et Les Misérables en 2018.
Damien Groleau est principalement influencé par le style de jeu pianistique de Bill Evans, Chick Corea, Errol Garner, plus généralement par le jazz américain, mais aussi par la musique romantique européenne et les musiques latines. Musicien « touche à tout » et éclectique, il ne cesse à travers de multiples influences d’élaborer une voix personnelle, unique, issue des différentes traditions desquelles il s’imprègne.
En avril 2013, il assiste le Oudiste tunisien Anouar Brahem dans l'écriture de son dernier album, « Souvenance » enregistré par le label allemand ECM.
À l'âge de 27 ans, Damien Groleau enregistre un disque de piano solo, Pawana inspiré d'un roman de J.M.G Leclézio, une heure de musique originale, objet d'une critique entres autres dans le bi-mensuel Jazzman, et diffusé sur France Musique (« Le Premier CD » Gaëlle Le Gallic).
Quatre ans plus tard, il enregistre « Jump », un nouveau disque de compositions, cette fois ci en trio avec le contrebassiste Sylvain Dubrez et le batteur Nicolas Grupp, produit par le Mur du songe.
De nombreux projets sont en cours, notamment un second album en solo paru fin 2018, "Aubes", un second en trio, "Live à la Fraternelle" et un troisième album en trio à paraître en 2018, "Trilogues"